jeudi 22 novembre 2007

Conte de noël...

Imaginez ma surprise mardi soir, à mon retour de Paris, lorsque je suis rentré dans ma chambre et découvert "la chose", là, posée sur mon oreiller tel une offrande que l'on ferait a un dieu (oui oui, le mot est bien choisi...). Ma coloc avait dû avoir une tite pensé pour moi pendant mes 5 jours d'abscence, et dans un trop plein de gentillesse, elle avait décidé que pour moi, cette année, le mois de Décembre serait différent...du moins, par rapport aux 15 dernières années...Il était là, dans son petit emballage transparent, arborant ses couleurs gais et festives, accompagné d'un petit mot gentil. Bref, une attention comme on les aime...Mais ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est que cela ferait remonté en moi un souvenir d'enfance, que je qualifirais non pas de douloureux (faus pas partir dans le dramatique non plus) mais disons, de marquant...
Je devais avoir 5 ans...Début décembre... Le même objet en question était présent lui aussi. Mes parents étaient là et me regardaient d'un air furieux, l'un de ceux qui vous dise "Alors là mon tit père, tu vas regretter d'avoir fais ça..." (Vous voyez le genre de regard dont je parle, nan???). Nous nous trouvions dans la cuisine je me souviens, j'avais la tête baissé, mon popa était en train de me sermonner et ma mère restait immobile, essayant de trouver une explication a mon geste... ma bouche était encore noir en raison de l'affront que je venais de commetre...et toute les "fenêtres" étaient ouvertes...toute, même celle du 25... Et c'est à ce moment là que je me suis rendu compte que cette année là, le mois de Décembre, ainsi que les fêtes de noël seraient différentes des autres pour moi...

Et oui, malgré les règles établis, en ce début de mois festif, je venais juste... de manger tout les chocolats de mon calendrier de l'avent...


Et j'vous raconte pas le drame que cela avait été chez moi!!! Les quelques années d'après, dès que l'on m'en offrait un, mon père s'occupait d'ouvrir une à une les petites cases dès le premier jour, et retirait tout les chocolats afin d'en limiter la consommation (Snif). Au final, tout les soirs, il sortait le bol du frigo et me laissait en déguster...Mais un seul seuleument!!! Et tout les soirs, il ajoutait "et j'ose espérer qu'il y en aura assez jusqu'au 25..." Et moi, forcément, du haut de mes 6 ans, je n'ai jamais osé essayé de gruger sur ma "ration du jour" de peur des représailles...

Aujourd'hui, l'angoisse et la tentation sont de retour...dans 9 jours, il sera temps d'ouvrir la première fenêtre de mon tout nouveau calendrier, débutant ainsi le compte a rebours vers noel...Parviendrais-je, durant ces 25 jours, à m'en tenir au rythme d'un chocolat par jour, ou serais-je trop faible pour resister au péché originel qu'est la gourmandise...???

4 commentaires:

soft drink a dit…

ça va me couter cher de train tous les soirs pour venir vérifier si tu ne manges qu'un chocolat mais de toute façon si tu t'y plie pas, ton blog te dénoncera à toute la blogosphère héhé, et là je te raconte pas là honte!! pire que quand t'avais la tête baissée à 5ans...

fiuuu a dit…

et l'idée de distribuer aux gentils lecteurs ???

Steppen a dit…

Looooooool, maintenant tu es grand, tu n'as plus besoin de calendrier de l'avent pour manger des chocolats pas bons.

D'ailleurs, si tu aimes le chocolat, je te conseille d'aller faire un tour rue des St Pères...

http://www.debauve-et-gallais.com

Enjoy !

L'Elephant a dit…

en même temps, à ton âge, tu peux avaler un calendrier de l'avent par jour si tu veux, personne ne viendra t'emm...... Noyeux Joël!