vendredi 1 février 2008

Du haut de mes 23 ans...


free music

"28th floor"...Après 45 secondes d'apesanteur, ouverture de la porte de l'ascenseur...devant nous, l'enseigne du restaurant laisse envisager une soirée tout en transparence... La table nous attend, le festin commence. Autour de nous, les tables sont toutes occupés, les serveurs semblent débordés, et pourtant l'atmosphère reste détendu. Depuis notre table, nous pouvons apercevoir le tout Londres... D'une vue plongeante pour changer. ..Les plats défilent devant nous, tous plus appétissant les uns que les autres. La cuisine est simple, mais répond largement à nos attentes. Mais bien que tout sois absolument délicieux, le service impeccable et l'évènement inoubliable, ici, la star de la soirée, c'est quand même la vue. Du haut des 28 étages que compte le bâtiment, la vue sur la capital est à couper le souffle!!! Ici, on ne paye pas seulement pour le repas, mais aussi pour une expérience totalement nouvelle (du moins pour moi), pour un panorama des plus appréciable et croyez moi, on en a pour notre argent. Arrive le temps du dessert, puis du café, accompagné d'une assiette à l'effigie de l'évènement de la soirée... Elle m'est destinée...
Derrière les vitres, ce soir, à notre table, des fous rires, des émotions, du partage, des moments comme on en veut tout les jours. Je vous laisse admirer le point de vue, et peut être un jour, qui sait, je vous emmènerez a votre tour non pas au septième ciel, mais au 28ème étage...









4 commentaires:

The 6L20 a dit…

et bien bon anniversaire bis (après twitter!)

et jolie expérience. ce sera quoi pour les 24?

Phényx a dit…

Rhôôô c'est ton anniversaire!

Et ben pour être originale : Bonne Anniversaire C! ;-)

Quant au restau, héhé, j'espère bien aller à Londres un jour! Peut être y seras tu encore..

Gros bisous!

joss a dit…

un moment très agréable apparement, ça donne envie !!

Jonathan D. a dit…

Avec ce genre de billets, je vais être obligé de te demander "les bonnes adresses de Londres" si j'y retourne un week-end !