lundi 17 mars 2008

Une boule au ventre...


free music


Comment décrire cette sensation que je n'avais pas ressenti depuis quelques temps déjà, et qui refait surface sans aucun signe annonciateur? Celle qui vous prend aux tripes, lorsque l'on ne s'y attend pas, qui vous retourne le ventre, vous contracte l'estomac, vous laisse un gout très spéciale au fond de la gorge et sur les lèvres, mais qui malgré le léger malaise qui s'installe reste un feeling présagent de très agréables moments. Malgré cette plaisante sensation de nausée, les regards pétillent, les yeux brillent et le temps est comme suspendu pendant quelques heures. Durant cette période, On converse, on se regarde, on se cherche parfois, sans ne jamais se toucher, mais ce petit jeu suffit à égayer l'humeur, afficher un sourire sur mon visage, allant même jusqu'à en dérégler mon horloge interne...A ce stade cependant, il nous faut rester sur nos gardes, demeurer vigilant car il suffirait d'un mot mal placé, d'une divergence d'opinion, ou d'une phrase dont le sens premier aurait échappé à l'un pour que tout bascule, et gâche le peu de chemin déjà parcouru. Au fil du temps, les silences se font néanmoins de plus en plus riches de sens, les regards en disent longs, et les mots s'impriment directement sur notre cœur, comme si ils étaient marqués au fer rouge. On se surprend à essayer d'en décortiquer le sens, on cherche les non-dis, on décrypte chaque syllabe jusqu'à ce que la vérité vous apparaisse, claire, net, précise, et vous noue le bide pour une minute de plus. Dans ces moments là, malgré les dangers qui nous guettent, on en viendrai presque à ignorer les obstacles sur le futur parcours. Pour peu que l'on se laisse aller, ce malaise se dissipera, mais les mots s'amplifieront peut être. Ce ressenti fera place après quelques temps sans doute à un sentiment beaucoup plus violent, mettant mon cœur a nu, vulnérable, et sans défense, le tout largement amplifié par une proximité virtuelle, rendant probablement les choses beaucoup plus rapides... Ce point de non retour marquera peut être le début d'une histoire, le départ d'un petit bout de chemin, dont nous seul auront le pouvoir de suivre et de construire, et où le moindre signe d'une autre boule au ventre aurait un sens totalement différent...

4 commentaires:

Brice a dit…

J'ai rien compris... t'es enceinte ?

Phényx a dit…

Si ca continu je serai bientôt le dernier célib de cette planète!!

Content pour toi malgré tout, arf arf!!

nicobiscoto@hotmail.com a dit…

alors, tu niques ???

bon, ok, je sors...

nicolas a dit…

salut !

C'est reparti ici :

http://mespetitscailloux.blogspot.com