samedi 23 août 2008

Une touche de gay-té

Du noir, du bleu foncé, du gris, parfois un peu de blanc. Voilà le panel de couleur qui se retrouve le plus souvent dans mes placards, mon armoire, mes tiroirs. Jusqu'ici, on est bien loin des couleurs de l'arc en ciel... On pourrait appelé ça "classique", "terne" ou manquant de gaité, moi, je caractérise tout cela plutôt comme de la discrétion, peu être un excès d'humilité, un sur plus de classicisme, un manque d'originalité et peut être aussi une "légère" carence de confiance en soi. Quoi qu'il en soit, c'est vrai que je ne me suis jamais essayé à éclaircir ma garde robe malgré quelques tentatives nuancés qui se seront montrés peu fructueuses à la sortie de la cabine d'essayage.
Alors bien sûr, quand je dis que je n'ai aucune couleur dans tout ça, ce n'est pas 100% exact, on peut trouver par exemple un T-shirt rouge pétant (que je met régulièrement d'ailleurs...ba oui, celui là je l'aime bien) mais qui finalement se sent bien seul au milieu de ces sinistres bout de tissu...
Et pourtant, voyez vous cher lecteur assidus que vous êtes, tout cela est sur le point de changé...

Il y a quelques jours de cela, lors d'une conversation avec Joss, une phrase récurrente est sortie...

"J'en achète un jaune, tu en achètes un bleu"...

Ces quelques mots ont été le début d'un défi commun nous obligeant presque a faire abstraction de nos gouts, je dirais même a se surpasser et aller au delà de nos limites, laissant de coté par la même occasion notre "nature profonde" ainsi que notre œil et vision critique de nous même pour enfin se libéré d'un obstacle commun...une couleur "refoulée".
Le challenge était "simple"...Lui qui ne supporte pas le bleu foncé se devait d'acquérir un T-shirt de cette couleur, quand à moi, chanceux que je suis, je me suis coltiner le jaune...
Même pas peur, courageux que nous sommes, nous acceptons chacun notre épreuve, notre fardeau, sans vous cacher un léger scepticisme de ma part quand a la réussite de ce défi...
La quête fut longue, périeuse, pleine de déception (et de dégout), mais aujourd'hui, je ne suis pas peu fière d'annoncer qu'a coté de mon T-shirt rouge se trouve, exposé comme un trophée de chasse ou la récompense d'un "challenge personnel", Mon T-shirt jaune, orné quand même d'une petite pointe de bleu foncé, allégeant ainsi le choc visuel, et rappelant ainsi aussi, les closes de mon acolyte polychromé...
Du rouge, du jaune... la révolution n'est pas loin...


P.S.: Et le pire dans tout ça, c'est que mon T-shirt, je l'aime :)
Et toi Joss, en diras tu autant???


A la demande général suite aux quelques lignes ci dessus...


7 commentaires:

joss a dit…

clap clap clap !!!

fiuuu a dit…

petit canari
cui cui

The 6L20 a dit…

il y a des couleurs que je supportais pas de mettre, et ou des lignes des choses pas classique que je ne pouvais pas mettre il y a peu encore, aujourd'hui ce sont bien souvent mes polo et t shirt préférés...

Tolliver a dit…

moi je l'aime bien ton t-shirt...
tu le prêtes ?

Jonathan D. a dit…

C'est un premier pas vers un peu de folie, d'amusement et de joie :)

Nicolas Bleusher a dit…

Au moins Joss, lui, porte son pull à l'écran ! :)

Cereal-Killer a dit…

@nicolas bleusher, voila qui est rectifier...
@jonathan d, oui bientôt un sac à main rose peut être.
@Tolliver désolé, je l'aime bien aussi, c'est pas tout les jours que j'apprécie un truc jaune, je dois en profiter un max.